Filatov à Ottawa, suite et… Fin?

Dasvidanya, Nikita

Il y a quelques mois, j’avais écrit au sujet de Nikita Filatov ici-même.
Sur comment c’était un joueur de talent, le genre qui peut électriser une foule, mais justement le genre qui ne semble pas bien prendre avec les fans d’Ottawa.
Coïncidence peut-être, mais c’est parfois le genre de joueur qui ne fait pas long feu dans l’organisation. Voir pour référence Alexeï Yashine, Martin Havlat, Alex Kovalev, etc.
Aujourd’hui, sans vouloir trop me vanter, on dirait que l’organisation des Sénateurs me donne raison, en prêtant Nikita Filatov à son club de Russie.
Je dis «me donner raison», mais ça n’est pas exactement ça. Je pensais que les partisans allaient tellement râler que Filatov garde la rondelle pour lui, qu’il ne joue pas tous les soirs, etc. qu’ils demanderaient à le voir disparaître.
On ne leur a même pas donné la chance, puisque le jeune joueur russe a à peine joué à Ottawa. Mon collègue Sylvain St-Laurent fait remarquer qu’il a joué 88 minutes dans l’uniforme des Sénateurs, dont une bonne partie sur le quatrième trio.
Maintenant il repart en Russie. Et très souvent, les joueurs qui quittent de cette façon ne reviennent pas.
Le départ de Filatov m’a fait penser à un autre jeune joueur sur qui on portait beaucoup d’espoir. David Rundblad.
Je suis d’accord que Rundblad n’est pas encore un défenseur établi dans la LNH. Mon collègue Peter Raaymakers, de Silver Seven Sens, me faisait remarquer que sans les blessures à Gonchar et Kuba, on l’aurait sans doute renvoyé dans les mineures.
Mais – et je m’excuse de ne pas avoir retrouvé le lien du billet en question – à la fin du camp d’entraînement à Ottawa, on pensait que Rundblad, parce qu’il n’avait impressionné personne au niveau LNH, pourrait peut-être choisir de retourner en Suède.
Il avait eu un camp des recrues du tonnerre, mais une fois parmi les adultes, ça n’avait pas été si facile. Encore aujourd’hui, il paraît parfois brillant (euh, sa passe à Colin Greening dans le dernier match contre Toronto), mais parfois bien ordinaire.
À l’époque, donc, on avait peur qu’il préfère retourner en Suède. Ce qui aurait été, peut-être, la fin de l’expérience Rundblad.
La différence entre les excellents joueurs et les meilleurs, c’est qu’une fois qu’ils arrivent à un niveau supérieur, ceux-ci trouvent une autre gear, pour élever leur jeu.
Confidence: je déteste cette expression avec une passion véhémente. On l’entend si souvent qu’elle ne veut plus rien dire. Mais relisez-là encore une fois. C’est la meilleure façon que je peux me l’expliquer.
Ok, mieux: un exemple. Claude Giroux. Certains se rappelleront peut-être qu’on trouvait Giroux trop lent pour pouvoir produire au niveaux de la LNH.
Et pourtant!
Pour revenir à Filatov, ce qui lui manque, semble-t-il, c’est cette sixième vitesse, pour être capable de produire.
Parce qu’on s’entend, il n’a pas paru dépassé par le rythme de jeu. C’est simplement qu’il n’a pas trouvé le fond du filet pendant qu’il état à Ottawa.
Peut-être que je me trompe. Peut-être qu’une autre (demie) saison en Russie va lui remettre ses idées en place.
Mais j’ai maintenant la nette impression que ça n’arrivera pas.
La seule consolation que je trouve là-dedans, c’est que c’est lui, l’artisan de sa défaite. Ce ne sont pas les fans d’Ottawa qui se sont retournés contre lui, parce qu’il aimait garder la rondelle un peu plus longtemps qu’un Chris Neil, par exemple.
Peut-être que la culture change, lentement, à la Place Banque Scotia.
Ah, non, pardon. Je viens de me rappeler que les gens partent encore à cinq minutes de la fin dans un match à égalité 2-2. Fausse alerte.
Simon Cremer aime bien les joueurs européens, il l’avoue.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :